Blog | Boutique ASVEL ASSO FÉMININ Boutiques de Lyon
Background Image

Kevorkian tire sa révérence...

La dernière de notre coach ce samedi !

Arrivée en 2011 pour rentrer dans le projet sportif du club en tant que joueuse, voilà près de 10 ans que notre coach Virginie Kevorkian est aux commandes de notre équipe de Nationale 1. Dix ans de batailles, de combats, de conquêtes, et aussi de déceptions... Un parcours sans fausse note, avec en prime un titre national remporté en 2014 venu atténuer les problèmes financiers de l'époque.. Une page se tourne du côté de l'ASV... Retour sur ces 10 années de coaching !

Eté 2011.. Virginie Kevorkian, en provenance du Havre (LF2) rejoint le projet sportif, avec l'idée d'une reconversion en tête. Pierre Coste, président de l'époque, lui accordera toute sa confiance. L'alchimie se crée entre notre joueuse et le président qui lui confiera la direction technique du club en septembre 2012, pour répondre à un besoin de structuration en matière de politique sportive. Le projet va naître. Lors de cette deuxième année de collaboration en tant que joueuse, le président va la propulser à la tête de l'équipe de NF1 en janvier 2013 pour tenter de "régler" le maintien dans la division. La prise en main du groupe sera difficile mais enrichissante. Un saut dans le vide, sans filet ! L'équipe remportera un seul succès après sa prise de fonction, la toute dernière rencontre de la saison après prolongation, qui lui permettra de gagner une toute petite place au ranking, celle qui offrira le repêchage de l'équipe dans cette division ! L'histoire commence...

Champion de NF1 en 2014

Sur sa première et entière année de coaching (2013-2014), les résultats positifs vont s'enchainer. Plus que ça même, le groupe villeurbannais caracole en tête du championnat et s'offrira une participation en play-offs ! La salle de Barros exulte avec des affluences à plus de 1500 personnes sur certains matchs et notre équipe remportera cette année-là le championnat et un trophée plein de saveurs et de sueur.. Malheureusement, vont s'en suivre des mois difficiles et un redressement judiciaire qui vont faire avorter la montée en LF2 largement gagnée sur le terrain, mais ce refus de montée préservera toutes les chances de survie de l'ensemble de ses licenciés. Une descente aux enfers pour l'association qui se battra pour assurer sa suite de parcours, défendue bec et ongles par un Président combattant et une équipe dirigeante remplis de courage, de résistance et de résilience, et par la mairie de Villeurbanne, (déjà) aux côtés du club. 

Les saisons vont s'enchaîner avec des anecdotes, des faits de jeu, des grosses batailles et des défaites terribles.. Des longs déplacements ! Des coups de gueule et des coups de chaud qui entraineront des sanctions, parfois même des suspensions, jusqu'à des missions d'intérêt général auprès du corps arbitral pour purger sa peine. Des moments de solitude aussi parce que la vie d'un coach, c'est souvent être tout seul face à ses doutes et ses convictions. Mais toujours avec la même ferveur de préserver et défendre coûte que coûte un maillot, une entité, ce maillot  villeurbannais... La passion quoi !

2018, l'année du recul !

Une première pause dans le coaching de notre entraîneur qui souhaitera prendre du recul après une saison sportive éprouvante. La pause n'aura été que de courte durée puisque Virginie reviendra sur le banc villeurbannais en janvier pour aider le groupe à sortir de la zone rouge. Défi accompli pour l'équipe ! Le retour sur le banc villeurbannais va donc durer 4 années, entrecoupées par un COVID qui sera venu jouer les troubles fêtes et qui aura rendu muettes toutes les salles de sport pendant de longs mois. Les jambes qui piquent et les envies de retrouver l'aire de jeu, l'odeur du terrain et la même adrénaline... Celle qui donne la boule au ventre avant chaque match !

De cette dernière saison que nous venons de vivre et qui va prendre fin ce samedi, nous retenons celle du défi pour notre coach qui aura constituer avec le soutien de ses dirigeants une équipe compétitive, mais qui n'aura pas su récompenser ses immenses efforts. La déception est là certes mais le sport nous a prouvé une nouvelle fois que le courage, l'engagement, la détermination sont autant de valeurs souvent indissociables de la réussite, de l'épanouissement, et de l'accomplissement, mais que le mérite n'a pas toujours l'odeur du succès ni sa saveur ! Profitons tous de ce dernier moment, de ce dernier instant qui va voir tourner la page d'une vie qui aura duré 10 ans sur le banc villeurbannais...

"Ma gorge est nouée et mon coeur est serré. Il n'a pas été facile de se frayer un chemin dans ce grand monde du coaching... Dans ce monde d'hommes ! Il faut être courageux ! Ce monde du basket m'a accueillie il y a bien plus longtemps, à l'aube de mes 13 ans où je me lançais dans le défi de devenir une basketteuse d'envie et de courage. L'héritage de mon père, lui-même bercé par la passion de jouer avec des pieds, il me l'a transmis dès mon plus jeune âge. J'ai voulu à mon tour transmettre, rassembler, fédérer... Comme lui ! Parce qu'en réalité, la vraie passion, c'est à la fois celle du terrain mais c'est surtout l'amour des autres.. Cette passion des autres, du plus faible au tout meilleur, celle ou celui que tu as envie d'accompagner, de défendre et de voir réussir, a animé mon quotidien ! Elle m'a forcé à ne jamais abandonner, et à ne jamais être sans ressources. Etre coach, c'est absorber les doutes des autres en ne renvoyant que de la force et du courage ! C'est tout cela que j'ai essayé de rendre, aux joueuses qui m'ont émerveillée comme à celles qui n'ont pas cru en moi. Aujourd'hui, il m'est important d'en revenir à mes premières joies, celles de la jeunesse et de consacrer cette grande passion aux plus petites. Cette jeunesse qui donne sans savoir, sans réfléchir, sans calculs. Pour clôturer ces 10 années, je tiens à remercier toutes les joueuses qui m'ont accompagnée, j'ai travaillé avec des filles formidables qui sont pour la plupart toutes devenues des vraies Tigresses... A toutes ces joueuses qui m'ont aidée à me construire et m'ont forcé à me surpasser, je dis un grand merci. A tous mes dirigeants respectueux du travail réalisé, à mes deux seuls assistants croisés pendant ces belles années, et que j'ai adoré emmener avec moi dans cette formidable quête, Hervé et Marin, puis à mes deux présidents qui m'ont permis d'être moi-même, Pierre Coste et Blandine Toullier... L'aventure continue et j'ai hâte que cette nouvelle étape de vie me passionne autant que celle que je m'aprête à refermer ce samedi sur ce banc de touche qui aura été mon refuge pendant toutes ces années... Merci à tous !"

La Boutique de l'ASVEL Basket