Background Image

Le bilan de Kevorkian !

Nous avons rencontré notre entraineur de l'équipe 1 il y a quelques jours... Plutôt soulagée et très satisfaite des 4 mois de collaboration avec son équipe qui a décroché son maintien à deux journées de la fin du championnat ! Elle nous offre un bilan précis de la saison qu'elle a entamé en court de route !

Quel bilan tires-tu de cette saison conclue par un maintien en Nationale 1 féminine ?

"Il fallait gagner vite pour nourrir la confiance et remporter des matchs précieux pour sauver notre peau dans cette division !"

Le bilan est positif puisque nous clôturons notre phase retour avec un bilan plutôt équilibré (5 victoires, 6 défaites) et avec des matchs que nous avons laissé échapper de quelques points (Voiron -2, Lyon -1 et La Tronche notamment de 6 points). Nous avons rapidement pris les matchs face aux équipes qui pouvaient nous faire flirter avec la zone de relégation... Mais plus que le classement, c'est vraiment dans le comportement de l'équipe que le bilan est très positif. Lors des saisons précédentes, nous n'avions jamais été amenées à lutter avec la zone rouge, l'issue nous est complètement favorable mais le contexte difficile de la phase aller associé à la position au classement nous offraient peu de possibilités... Il fallait gagner vite pour nourrir la confiance et remporter des matchs précieux pour sauver notre peau dans cette division !

Est-ce que cela n’a pas été difficile pour toi de reprendre l’équipe en milieu de saison, toi qui a l’habitude de coacher toute l’année ?

"La situation était exclusive pour moi puisqu'il fallait jouer le pompier de service avec des joueuses que je n'avais pas vraiment choisies."

Le club a souhaité réorienter l'équipe à mi-parcours avec un encadrement différent. Cela venait remettre en question mon souhait d'arrêter de coacher pour investir les autres axes de développement du club. La situation était exclusive pour moi puisqu'il fallait jouer le pompier de service avec des joueuses que je n'avais pas vraiment choisies. L'équipe était un peu en perdition avec de lourdes défaites qui ont failli la faire sombrer mais le groupe s'est montré très déterminé des lors que nous avons entamé notre travail commun. La difficulté était de composer avec un effectif varié d'une semaine à l'autre, mais globalement nous avons trouvé très rapidement un fil conducteur commun où les postures et l'engagement nous ont amenées à trouver très rapidement de la réussite et des victoires. Des lors, les choses étaient plus faciles pour tout le monde, à commencer par les filles mais également pour moi-même.

Quelle a été pour toi la plus belle victoire cette saison ?

"Ce match a procuré un vrai sentiment de plénitude et de partage, l'émotion a été là et je crois que chaque joueuse gardera le souvenir de cette rencontre très précieusement."

Sans aucun doute celle acquise à Roanne qui nous garantissait le maintien, donc la délivrance... Elle était celle qui venait symboliser tout ce que l'équipe méritait d'obtenir depuis des semaines... C'était comme un aboutissement après des mois d'efforts ! Celle-ci restera particulièrement chère à notre saison puisque nous avons aligné ce jour-là un effectif limité, avec notamment 2 joueuses blessées avant le coup d'envoi et deux autres qui se sont blessées en cours de match (parmi lesquelles une a laissé ses camarades à la mi-temps sans pouvoir retrouver le parquet après la pause). La prestation a été fantastique et son résultat assez incroyable ! Ce match a procuré un vrai sentiment de plénitude et de partage, l'émotion a été là et je crois que chaque joueuse gardera le souvenir de cette rencontre très précieusement. Probablement une des plus belles victoires pour moi à la tête de cette équipe depuis ces 7 saisons passées sur le banc villeurbannais.

A l’inverse, quelle a été la défaite la plus difficile à encaisser ?

"La récente défaite à Lyon a été frustrante puisque nous avions les choses en main et que nous n'avons pas fait ce que nous devions faire pour l'emporter."

Toutes les défaites sont toujours difficiles à admettre mais le groupe s'est inspirées de chacune d'entre elles, et ces échecs nous ont conduit vers de précieuses victoires ! La récente défaite à Lyon a été frustrante puisque nous avions les choses en main et que nous n'avons pas fait ce que nous devions faire pour l'emporter. Celle de Voiron également où nous faisons une belle partie mais avons manqué de dureté à un moment clé du match pour la maîtriser. Face aux grosses équipes, il nous aurait fallu faire des prestations parfaites. Nous avons été quelque fois jamais très loin des exploits mais il nous a manqué parfois un petit rien qui fait souvent la différence entre les meilleurs et ceux qui luttent un peu plus. 

Quel est le programme pour l’équipe 1 dans les jours, mois à venir ?

"Nous entamons une phase de décompression, qui sera brève puisqu'il faut déjà préparer la rentrée prochaine..."

Le groupe est laissé au repos quelques jours. Les joueuses ont été intenses de générosité et d'efforts. Nous entamons une phase de décompression, qui sera brève puisqu'il faut déjà préparer la rentrée prochaine et les choses vont se jouer dans les prochaines semaines pour la constitution du nouveau groupe. Nous serons sur des séances de travail différentes, mais la pratique ne sera pas mise entre parenthèse puisque la période de trêve est longue et que nous ne pouvons pas laisser des joueuses pendant 4 mois sans activité. Il sera proposé aux filles d'autres activités que le basket mais l'idée sera de rester dans une pratique régulière. 

D'un point de vue personnel, seras-tu le coach de cette équipe la saison prochaine ?

"Le club va négocier un nouveau virage que chaque acteur doit manœuvrer avec bienveillance, avec convictions mais aussi avec prudence."

Même si les choses semblaient évidentes, dans la réalité elles ne l'étaient pas forcément. Ma volonté de prendre du recul au niveau de la NF1 il y a quelques mois ne devait pas être remise en question malgré ces 4 formidables mois. Pourtant, le club va négocier un nouveau virage que chaque acteur doit manœuvrer avec bienveillance et surtout avec prudence. En d'autres mots, le maintien était indispensable pour notre structure et avons décidé tous ensemble de rester sur une continuité avec ce groupe pour tenter de réinstaller des bases solides à cette équipe qui mérite un juste retour sur investissement. Il était important pour le club qu'on trouve une organisation capable de laisser dans la dynamique cette équipe qui a fait d'immenses efforts pour s'extirper d'une position très délicate à mi-parcours.

Quels sont les objectifs pour la NF1 la saison prochaine ?

"L'équipe 1 sera comme toutes les équipes du club, amenée à défendre vaillamment les couleurs du club."

Il est un peu prématuré pour répondre à cette question puisque de nombreux éléments parallèles à l'équipe peuvent en influencer son orientation. Tout d'abord, la situation qu'est la nôtre comme de nombreux clubs sportifs amateurs dans un contexte financier actuel difficile où chaque jour est une lutte pour la pérennisation de ces structures. Le départ soudain de notre président, associé au report du projet de fusion avec l'association masculine poussent à la réflexion la nouvelle équipe dirigeante du club. L'équipe 1 sera, quoi qu'il en soit, comme toutes les équipes du club, amenée à défendre vaillamment les couleurs du club à la rentrée prochaine, quels qu'en soient les objectifs qui lui seront fixés ! Nous allons essayer de garder cette belle dynamique et de s'inspirer à tout point de vue de la saison que nous venons de vivre, dans sa globalité.

Pourrais-tu nous dire un dernier mot à propos d’Héloïse ROUSSIGNOL qui a terminé sa carrière en tant que joueuse samedi dernier ? 

"J'ai eu l'honneur et le privilège de la guider, elle a été un soldat fantastique !"

Oui avec grand plaisir ! Héloïse et moi-même avons partagé une saison en tant que coéquipières (2011) ! Cette brève aventure se devait de trouver écho sur un tout autre projet qu'à l'époque et l'aventure villeurbannaise en était le meilleur point de chute ! Elle a rejoint en 2013 les rangs de l'équipe qui m'était confiée une année auparavant... Et une nouvelle aventure commençait ! Je lui ai confié le capitanat de l'équipe qu'elle a su guider, épauler, accompagner avec une exemplarité déconcertante ! Sa posture et son comportement affichés à chacun des entraînements, à chacun des matchs pendant ces 6 années de travail auront été exemplaires, novateurs, et surtout très symboliques dans l'orientation qu'on voulait offrir à toutes les tigresses, aux grandes comme aux plus petites ! Héloïse aura affiché pendant 6 saisons un respect immense pour le travail accompli, pour ses partenaires, et vis-à-vis de moi-même... Je n'ai jamais eu à lui faire une seule remarque ni sur les exigences ni même sur son efficacité ! Elle appartient à cette catégorie de joueuses que chaque entraîneur rêve d'avoir dans ses rangs. J'ai eu l'honneur et le privilège de la guider, elle a été un soldat fantastique ! Plus que le vide qu'elle laissera au sein du groupe, elle a surtout marqué l'histoire de l'équipe et celle du club en général, par son engagement permanent, par cette générosité infinie... Et par ce qu'elle est tout simplement : une personne formidable !

Fin d'une belle aventure pour Héloise après 6 saisons de collaboration avec Virginie !

La Boutique de l'ASVEL Basket